Votre psychanalyste serait-il un bon leader en entreprise ?

Inspiré des ressources clés du leadership, ces 5 principes majeurs peuvent également se décliner au métier de psychanalyste

Fluidité et écoute :

Capacité à créer le rapport, avec soi et avec l’autre.

Le psychanalyste développe une écoute bienveillante propre à mettre son patient en confiance pour lui permettre de libérer sa parole.

Influence et audace :

Capacité à oser, à prendre des risques, voire à transgresser l’existant ou les croyances collectives.

Le psychanalyste va accompagner son patient sur la voie qu’ils choisiront de tracer ensemble en fonction du « matériel » qu’ils recueilleront au long de la cure analytique.

Flexibilité et remise en question :

Capacité à faire preuve d’humilité, de curiosité et de remise en question pour sortir du cadre et accepter le changement, l’inconnu…

Fort de la cure à laquelle il a lui-même été soumis, le psychanalyste est mis en capacité d’écouter sans aucune forme de jugement toutes les situations que ses patients lui présentent.

Ingéniosité et créativité :

Capacité à faire preuve d’adresse et d’habileté. Esprit d’invention, affirmer sa singularité, sa créativité.

En fonction des connaissances et compétences qu’il acquiert lors de sa formation, de la culture psychanalytique qu’il développe auprès ses pairs et du transfert qui se met en place avec chacun de ses patients, le psychanalyste compose à chaque séance et envisage un potentiel « plan de traitement ».

Centrage et sérénité :

Capacité à prendre du recul et à maîtriser sa spontanéité. Quiétude rassurante.

Le psychanalyste, dans sa pratique, fait l’objet d’une supervision afin d’assurer à ses patients une disponibilité intellectuelle et un respect du cadre analytique.