Etre psychanalyste en 2019, une gageure ?

A la question, y’a-t-il encore une place pour la psychanalyse parmi l’offre thérapeutique à l’aube de 2020, je m’empresse de répondre : « plus que jamais ! ».

Certes, contrairement aux thérapies dites « brèves », lorsque vous allez faire le choix de vous engager dans une analyse, vous ne savez guère où vous mettez les pieds ! Et votre thérapeute non plus, d’ailleurs, soyons honnête. Par contre, lui a déjà fait « la » rencontre qui l’a conduite à vous.

Car il s’agit bien, avant tout d’une rencontre, avec celui qui se dit être un disciple de Freud, mais surtout avec vous-même.

Ete 2012, Vienne (Autriche), l’occasion pour un passionné de psychologie de visiter le musée Freud. Une rencontre avec l’inventeur de la psychanalyse dans son cabinet tel qu’il l’a laissé. Vous entrez dans la salle d’attente et la mise en scène est ainsi faite que vous vous attendez à ce qu’il vienne vous y chercher comme si vous étiez le patient suivant …

Cette rencontre m’a confirmé le besoin d’un « passage à l’acte » : l’engagement dans un parcours de formation qui donnerait du sens à mon parcours professionnel à venir.

Ce parcours qui intègre un passage par le divan pour l’aspirant analyste, car oui, il est le seul professionnel de santé qui est lui-même soumis à la thérapie dans laquelle il va vous accompagner.

Ce passage obligé qui va lui permettre de se préparer à recevoir ses patients tout en prenant le temps d’explorer l’étendu de son propre inconscient.

L’inconscient, ce territoire et son étendue, c’est à ce voyage auquel je vous invite par le choix de l’analyse. Car notre inconscient, nous révèle notre histoire. Notre histoire avec ses moments agréables et ceux que l’on aurait voulu oublier mais qui résonnent avec ceux que nous vivons au présent.

Par le biais de la « libre association », vous donnez l’occasion d’un lâcher-prise et libérer votre parole pour vous retrouvez vous-même. Par le transfert, ce « média » qui lie les inconscients, vous guider dans un cheminement psychologique en phase avec vos attentes vers un réel mieux-être.

Choisir la psychanalyse, c’est faire le choix de prendre le temps d’une réflexion en profondeur pour une solution durable qui mobilise vos ressources au service d’une vie qui « fait sens ».